Les épreuves du concours MINEFI (Concours commun de catégorie C) - Concours Fonction Publique 2017 - 2018 - La Boite à concours

Les épreuves du concours MINEFI (Concours commun de catégorie C)

Les connaissances et aptitudes attendues des candidats sont celles requises à la fin du premier cycle de l'enseignement secondaire ou de l'enseignement professionnel de niveau V.
 

Une épreuve écrite de pré-admissibilité

Questionnaire à choix multiples destiné à vérifier les connaissances de base en matière d'orthographe, de vocabulaire et de grammaire, de connaissances générales et de calcul ainsi que les capacités de raisonnement du candidat. La calculatrice est interdite.
   Coefficient : 1 - Durée : 1h 30
   Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.
 

Une épreuve écrite d'admissibilité (même jour que l'épreuve écrite de pré-admissibilité)

Résolution de cas pratiques permettant de vérifier l'aptitude du candidat à présenter les éléments d'un dossier et pouvant comporter la réponse à des questions sur ce dossier, la rédaction d'un document, la mise au point d'un tableau de chiffres. La calculatrice est autorisée.
   Coefficient : 2 - Durée : 3h 00
   Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

Attention : les épreuves de pré-admissibilité et d’admissibilité se déroulent le même jour. À l’issue de ces épreuves, le jury établit la liste des candidats déclarés pré-admissibles, seules les copies d’admissibilité des candidats pré-admissibles sont corrigées.


Une épreuve orale d'admission


Entretien du candidat avec les membres du jury permettant d'apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les fonctions postulées au sein des ministères économique et financier.
   Coefficient : 2 - Durée : 0h 15
   Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

 
Remarque : les candidats ayant opté pour la branche surveillance subissent une épreuve d'admission supplémentaire d'exercices physiques portant sur la course de vitesse, la course de fond et le saut en hauteur (coefficient 1). Cette épreuve intervient avant ou parallèlement à l'épreuve orale d'admission. Il s'agit d'une épreuve obligatoire. Là aussi, une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.
Tout candidat se trouvant dans l'incapacité de subir soit la totalité, soit l'une ou plusieurs des disciplines de cette épreuve, reçoit la note de 0/20 aux ou à la discipline(s) concernée(s). Néanmoins, sur production d'un justificatif médical, les femmes enceintes se voient attribuer une note égale à la moyenne nationale obtenue à cette épreuve par les candidates du concours. En plus, les candidats ayant choisi la branche surveillance passeront une visite médicale qui jugera de leur aptitude physique à remplir les missions proposées. Les services de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) se chargeront d’organiser les épreuves sportives et la visite médicale.


L'épreuve orale d'admission est organisée dans 11 centres, dont 9 en métropole. Les candidats inscrits dans les DOM-COM sont auditionnés dans les centres suivants :
- Centre d'oral de la Réunion : Réunion et Mayotte ;
- Centre d'oral de la Martinique : Martinique, Guadeloupe et Guyane ;
- Les candidats de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française, de Saint-Pierre et Miquelon et de Wallis et Futuna sont convoqués à Paris.

Les candidats de la branche surveillance sont tous auditionnés dans le centre d'oral de Tourcoing (Département 59, Nord).

Durée : 15 mn - coefficient 2

Ces épreuves sont obligatoires.

  

Procédure d’affectation des lauréats :
Pour chaque concours (externe et interne), une liste des candidats admis est établie par branche (administrative et surveillance).