Partie 1 : Un peu de calcul – Une toute petite partie de mathématiques : la plupart des calculs que vous aurez à réaliser concerneront les pourcentages. Commencez par réviser et maîtriser cela, vous verrez c’est bien plus facile qu’il n’y parait (Expliquée par un ex formateur du CNFPT, cette méthode originale fonctionne avec tous les candidats, même ceux qui n’ont jamais eu la moyenne en maths à l’école !).

Avantage de commencer par les mathématiques : comme vous n’aimez pas (en tout cas beaucoup n’aiment pas), après vous serez tranquille. Et surtout, ces notions doivent être bien gérées et comprises. Donc foncez !

Partie 2 : Beaucoup d’annales – Un contenu inédit de plus de 20 annales réelles à travailler dans les conditions de l’examen : 1H30, rédaction comprise. Prenez le temps de TOUT rédiger comme il le faut, sinon ce sera l’échec. Ne vous dites  pas : « On verra ce jour-là », vos voisins de table ne doivent pas s’être dit ça en tout cas…

Toutes ces annales sont corrigées et détaillées, l’une après l’autre. Dans l’idéal, ne cherchez pas à en faire plusieurs par jour. Vous avez besoin d’entraînement, donc entraînez-vous régulièrement ! Lorsque l’on fait un régime, on sait qu’il vaut mieux perdre lentement mais sûrement. Ici c’est pareil : progressez lentement mais sûrement.

Partie 3 : Encore des annales, mais en plus difficile – Un contenu inédit de 5 annales réelles (tirées d’un concours d’état) mais cette fois avec un contenu bien plus lourd : réservez-vous 5 demi-journées pour 3H de travail à chaque fois. Ces 5 annales viendront compléter votre préparation de manière particulièrement efficace : concentration plus importante nécessaire, rédaction plus longue, …

 

Partie 4 : Une remise à niveau en français, à « picorer » selon les besoins – Un cours de français de plus de 100 pages : vous êtes en train de travailler sur vos sujets et vous avez un doute ? Référez-vous à l’un des 48 cours de français présents. Autre méthode de travail : lisez le cours complètement une fois avant de débuter votre préparation sur les annales. C’est à votre convenance cette fois, rien n’est imposé, cela dépend essentiellement de vos besoins réels en français.

 

Partie 5 : Révisez l’oral ! – Une préparation sur l’oral d’environ 40 pages : comment vous présenter à l’oral ? Que faut-il dire ? Ne pas dire ? Quelles questions peut-on me poser ? Ici nous vous donnons un certain nombre de notions mais aussi  un grand nombre de pistes à suivre grâce à des mots-clés que vous pourrez utiliser pour rechercher des connaissances ou juste des pages à lire sur l’encyclopédie en ligne wikipedia.

 

www.adjoint-administratif.info/examen-professionnel-adjoint-administratif/

Manuel de préparation de l’examen professionnel d’adjoint administratif territorial

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *